search

Accueil > ACTIONS ET PROJETS > CESC > Au mois de mai 2024 au collège, campagne de sensibilisation aux différents (...)

Au mois de mai 2024 au collège, campagne de sensibilisation aux différents rôles des Restos du cœur et organisation d’une collecte

vendredi 7 juin 2024, par Claude-France GAILLARD

Cette année, une nouvelle collecte de denrées alimentaires pour les Restos du cœur a été organisée au collège du 06 au 16 mai 2024. Comme l’année dernière, Monsieur Pablo Pacaut, lycéen, membre de l’association, est venu sensibiliser les élèves à la notion de pauvreté et au travail des restos du cœur.

Pablo a tout d’abord présenté l’association des Restos du cœur : Créée en 1985, par l’humoriste et comédien Michel Colucci dit Coluche, cette association loi 1901 à but non lucratif a pour objectif « d’aider et d’apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l’accès à des repas gratuits, et par la participation à leur insertion sociale et économique, ainsi qu’à toute action contre la pauvreté sous toutes ses formes ».www.restosducoeur.org/presentation

Le jeune bénévole a ensuite donné aux élèves une définition du mot solidarité : « Donner, aider ceux qui sont en difficulté sans rien attendre en retour. »
Pablo Pacaut s’est appuyé également sur quelques chiffres de la pauvreté : Il y a près de 700 millions de personnes en situation d’extrême pauvreté dans le monde, c’est-à-dire vivant avec moins de 2,15 dollars par jour (soit environ 64 euros par mois).
En France, 1,3 millions de personnes ont été accueillies par les restos du cœur en 2023, soit une augmentation de 18% par rapport à 2022.
Enfin, à Chalon-sur-Saône, environ 700 familles bénéficient de l’aide alimentaire des Restos du cœur. Les bénéficiaires gagnent moins de 600 euros par mois, mais face à l’augmentation des personnes en grande pauvreté, l’association est régulièrement obligée de baisser ce seuil, ce qui est un comble.

Pablo a également expliqué les modalités de fonctionnement des Restos du cœur dont l’activité principale consiste à distribuer des repas, mais qui aide aussi à la réinsertion professionnelle des personnes, et à l’accès au logement.

Le représentant des Restos du cœur a donné des exemples concrets aux élèves pour leur parler de la pauvreté. Le public s’est montré intéressé et a posé beaucoup de questions.

Comme l’année dernière, la collecte organisée par la Conseillère Principale d’Education, Mme Cence, a pris la forme d’un challenge inter-classes. Hélas, les denrées alimentaires apportées ont été nettement moins nombreuses que l’année dernière. Le pont de l’ascension y est peut-être pour quelque chose.
Les trois premières classes les plus généreuses du collège sont les 5e3, les 3e1 et les 5e4.